clients

À la conquête des premiers clients !

Maintenant que je me suis posé les bonnes questions sur les différents aspects de mon projet, que j’ai acquis un peu plus d’expérience, il est temps pour moi de poser les bases de mon identité virtuelle.

Je ne vais pas cacher mon objectif, ce que je désire avant tout : c’est obtenir mes premiers clients. Donc, je vais concentrer une partie de mon énergie à construire mon image sur Internet et à la répandre sur la Toile de telle manière qu’elle se diffuse aux quatre coins de la France (et Europe, soyons fous !). Objectifs qui prendront un certain temps, car ma liste des choses à faire est déjà abyssale. Je vais mettre en pratique le dicton : il vaut mieux faire petit et que cela dure.

Pour parvenir à mes fins, le plan d’attaque est simple (mais chronophage) :

Ma présence sur les réseaux sociaux !

Facebook, Twitter, Google +, Viadeo, Linkedin, Four Square… Je suis vite noyé sous la masse sociale… Je n’avais pas mesuré tous les moyens de faire parler de moi. J’étudie donc ces réseaux, un peu sceptique quant à leur capacité à me trouver mon tout premier client.

Facebook : je connais, évidemment. Alors que mon seul but, c’est faire connaître mon activité, j’ai fait l’erreur de créer un compte personnel (je vais le supprimer). Je ne savais pas qu’il  était possible de créer uniquement une page fan entreprise. Donc, si vous poursuivez les mêmes objectifs que moi, sachez qu’une page fan est amplement suffisante. Bien entendu, si cela fait partie de votre sensibilité de partager les moments tels que : la naissance du petit dernier ou les photos des vacances, libre à vous d’avoir un compte perso. Moi, je n’ai pas cette sensibilité et j’ai un emploi du temps astronomique.

J’ai constitué un page, je l’agrémenté de quelques textes et d’images et publiés mes premières actualités : une petite présentation de mes activités pour montrer ma présence et crédibiliser ma page.

Twitter : J’ai beaucoup hésité à m’inscrire, car il faut vraiment y passer beaucoup de temps pour que ce soit payant. Mais, après réflexion, je me suis dit que poster de temps en temps des informations signalerait mon existence et qu’à long terme ça peut être fructueux.

Google + : je ne suis pas très fan de Google, mais faut être réaliste, on peut difficilement se passer de lui. Je ne crois pas qu’il y a beaucoup de  personnes inscrites dessus qui soient intéressées par ce que je veux proposer. Je me suis inscrit, je suppose que ça servira pour le référencement.

Viadéo et Linkedin : je vais attendre que mon projet soit beaucoup plus avancé pour m’inscrire et intégré des groupes de discussions et rencontrer virtuellement des personnes travaillant dans le même secteur que moi.

Four Square : pas intéressant pour moi pour l’instant, ce site me sera utile quand je développerai la dernière partie de mon projet.

C’est déjà un bon début, j’ai mon trio gagnant : Facebook, Twitter, Google + ! Je vais pouvoir commencer doucement à me construire mon identité virtuelle et la promouvoir efficacement.

Je consulte les sites concernant mes activités et la création d’entreprises.

Dans l’immédiat, je ne fais que consulter ces sites. Dans l’idéale il faudrait que je trouve du temps pour participer à des discussions sur des forums ou laisser des commentaires sur des blogs.

Je m’inspire des moyens mis en œuvre sur ces sites et développe les miens. Je note tout ce qui pourra me servir.

Le mailing

L’envoi postal, très peu pour moi. Cela coûte cher et je n’ai pas l’impression que c’est tellement efficace. Je vais me lancer donc dans la diffusion d’un mail-type, à une liste de clients potentiels que je constitue. Elle n’est pas encore bien longue (faute de temps), mais elle est ciblée, et a priori pertinente.

Un mail avec un titre accrocheur, un peu à la « magazine people », le genre qui donne envie de lire. Je vais présenter mes activités, et inciter au clic avec des images de mes produits et services.

Ce sont les méthodes que j’ai sélectionnées comme étant les moteurs de mon image. Je compte bien en extraire tout le jus commercial et obtenir mon saint Graal.

Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour arriver à se créer une visibilité ?

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Cocher cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse.